L’entrepreneuriat féminin – volet fondamental de l’action stratégique du RJCCQ.

03.03.2016

MONTRÉAL – Le 1er Mars 2016, Dans le cadre de son action stratégique, le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) entend mettre à la disposition de l’ensemble de ses membres, et notamment des femmes entrepreneures le cadre et les outils nécessaires afin de consolider leurs présences dans l’ensemble des domaines de l’activité économique du Québec.

Le RJCCQ considère que la croissance et le développement économique du Québec ne pourrait être véritable sans une contribution réelle et effective de tous ses membres. A ce titre, Monsieur Monsef Derraji, président directeur général du RJCCQ s’est exprimé pour « reconnaitre le formidable potentiel dont est dotée la femme entrepreneure. Elle constitue le deuxième poumon de l’économie québécoise et à cet égard doit recevoir le traitement le plus équitable que la société puisse lui offrir tant au niveau du droit que dans les faits ».

Lors de la consultation « Ensemble pour l’égalité entre les femmes et les hommes », organisée par le secrétariat à la condition féminine, le RJCCQ a souligné plusieurs problématiques auxquelles font encore face les femmes d’affaires au Québec. Dans le but d’accompagner l’action du gouvernement, le RJCCQ a déposé un mémoire auprès du Secrétariat à la condition féminine avec les principales recommandations suivantes:

1. L’importance de conscientiser davantage l’opinion publique sur les dures réalités auxquelles continuent à être confrontées les femmes entrepreneures,
2. L’intérêt de valoriser les parcours de celles qui ont réussies, contribuant ainsi à encourager leurs paires à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale,
3. Lever le tabou sur la spécificité d’une gestion féminine des affaires en commanditant des études sur le formidable potentiel entrepreneurial que la femme peut proposer à la société.
4. Décloisonner la femme de sa zone de combat traditionnelle en la propulsant dans un environnement mixte et un réseau d’influence plus large afin qu’elle œuvre aux côtés de son homologue à la construction de l’avenir économique du Québec.
5. La nécessité de former la relève féminine pour siéger en plus grand nombre sur les conseils d’administration, leur ouvrant ainsi une voie plus large aux lieux décisionnels.

Monsieur Derraji voit dans la jonction effectuée dans le cadre de la nouvelle configuration gouvernementale en nommant Mme Lise Thériault à la fois ministre responsable de la condition féminine et ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, l’espoir d’un avenir meilleur pour la femme entrepreneure dans toutes les régions du Québec.

-30-

Depuis 24 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce (RJCCQ) soutient un réseau de 37 jeunes chambres de commerce et d’ailes jeunesse à travers le Québec, représentant plus de 10000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs, âgés de 18 à 40 ans et compte parmi ses rangs 11 organisations issues des communautés culturelles.

SOURCE: Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) info@rjccq.com

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur LinkdIn
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Nous joindre 

Infolettre

Contact

1100-555 René-Lévesque Ouest, 11e étage,

Montréal (Québec) H2Z 1B1

 (514) 933-7595

 info@rjccq.com

©2018 Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec - RJCCQ