Débat sur l’économie du partage : une décision du gouvernement en adéquation avec l’appel lancé par le RJCCQ.

16.05.2016

Montréal, le 16 Mai 2016 – Le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) accueil avec satisfaction la décision du Premier Ministre, Monsieur Philippe Couillard, de lancer un chantier sur l’économie du partage. Il s’agit d’une réponse positive en direction de l’appel lancé, il y a plusieurs mois, par le RJCCQ au gouvernement, à l’effet qu’il organise un sommet sur l’économie du partage.

Au regard de la situation socio-économique qui pesait sur l’industrie du Taxi depuis la fin de l’année écoulée, le RJCCQ s’est saisi, dès les premières heures, d’une problématique qui devait avoir, à terme, des répercussions sur plusieurs secteurs de l’économie traditionnelle. Le Forum économique de la relève d’affaires a donc été organisé les 19 et 20 février 2016 sous le thème « L’économie du partage et les pouvoirs publics » et a vu la participation de plus de 24 panélistes et de 350 participants. Ce rassemblement a permis de dégager plusieurs problématiques sur lesquels il faudrait se pencher en permettant la participation de tous les acteurs, sans exclusion, de l’économie du partage.

Au nombre des points soulevés, l’accent a été mis sur :

  • La nécessaire recherche de définition sur ce que l’on entend par l’« économie du partage ». Aujourd’hui, il n’existe pas de consensus à ce sujet. Les avis divergent sur ce que constitue une entreprise de l’économie du partage, sur ses méthodes et les solutions qu’elle propose ;

  • l’importance d’éclairer le consommateur quant aux effets de ses choix pour ces nouvelles pratiques commerciales qui se déroulent souvent aux frontières de la fiscalité; il est fondamental que l’on soit conscients des conséquences de nos choix sur les acquis sociaux ;

  • l’importance de veiller à préserver les conditions d’une concurrence de l’offre qui soit loyale, faisant supporter à tous, et de manière équitable, les mêmes obligations et charges. L’équilibre de la société et des rapports économiques en dépendent ; et

  • la nécessité d’éclaircir l’interrelation entre ces nouvelles formes d’entrepreneuriat et la précarité de l’emploi qui affecte notamment les jeunes et jeunes adultes d’ici et d’ailleurs.

Monsef Derraji, président Directeur Général du RJCCQ appuie favorablement la décision du premier ministre et déclare « qu’il s’agit là d’une initiative très importante que l’on a appelé de nos vœux depuis le début de l’année. Lors du Forum économique de la relève d’affaires, nous avons pu constater que le chantier de l’économie du partage était vaste et qu’il était urgent que les pouvoirs publics s’en saisissent afin d’accompagner, encadrer ou palier aux répercussions, bonnes ou mauvaises, qui rejailliraient sur la société». Le RJCCQ est en conséquence prêt à collaborer avec le gouvernement afin d’une part, de mettre à sa disposition les conclusions du Forum économique et d’autre part pour accompagner le travail d’envergure qui reste à venir.

À propos du RJCCQ : Depuis 24 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce (RJCCQ) soutient un réseau de 38 jeunes chambres de commerce et d’ailes jeunesse à travers le Québec, représentant plus de 10 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs âgés de 18 à 40 ans et compte parmi ses rangs 11 organisations issues des communautés culturelles. Suivez ses activités sur rjccq.com ou par l’entremise de réseaux sociaux comme Facebook, LinkedIn et Twitter.

Renseignements : Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ), info@rjccq.com, 514-933-7595.

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur LinkdIn
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Nous joindre 

Infolettre

Contact

1100-555 René-Lévesque Ouest, 11e étage,

Montréal (Québec) H2Z 1B1

 (514) 933-7595

 info@rjccq.com

©2018 Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec - RJCCQ