Le RJCCQ fait part au gouvernement des suggestions de ses 37 jeunes chambres

03.11.2016

Montréal, le 3 novembre 2016

Une délégation du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) a rencontré Monsieur Philippe Couillard, premier ministre du Québec, plusieurs membres de son gouvernement ainsi que quelques élus ce mardi 1er Novembre 2016 à l’Assemblée nationale.

Le RJCCQ leur a fait part des suggestions de ses 37 jeunes chambres et ailes jeunesse représentant plus de 10 000 jeunes professionnels de moins de 40 ans. Ses demandes ont été articulées autour de 3 axes : la gouvernance, l’entrepreneuriat et l’innovation, l’internationalisation des entreprises.

Selon Monsef Derraji, Président – directeur général du RJCCQ, « cette journée de travail a été en tout point exceptionnelle. Avec une vingtaine de jeunes professionnels et entrepreneurs, tous très impliqués dans le RJCCQ, nous avons pu faire part de toutes les améliorations que nous souhaitons voir mises en œuvre pour encourager et soutenir l’entrepreneuriat auprès des jeunes québécois ».

Gouvernance

Le RJCCQ a mis en exergue l’importance d’assurer une place aux jeunes professionnels dans les lieux décisionnels. Cela passe par des outils comme des formations à une saine gouvernance ou encore une plus grande ouverture des circuits de nomination dans les conseils d’administration. Une base de données pourrait également être créée.
Le RJCCQ a également rappelé sa mobilisation pour soutenir le projet de loi 693 du député Jean Habel, demandant la nomination d’au moins un jeune dans les conseils d’administration des sociétés d’Etat.

Messieurs Saul Polo, député de Laval-Des-Rapides et Stéphane Billette, député de Huntingdon et Whip en chef du gouvernement, ont également partagé leur quotidien d’élus engagés. Monsieur Billette a par ailleurs décrit son expérience d’ancien entrepreneur. La délégation du RJCCQ a même eu le privilège d’assister aux travaux d’une commission parlementaire ainsi qu’à la période des questions au gouvernement.

Entrepreneuriat et innovation

Avec Madame Lise Thériault, Vice-première ministre du Québec, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine, le RJCCQ a fait part de la nécessité de mieux encadrer et soutenir financièrement les jeunes entrepreneurs. Un allègement de la fiscalité, surtout pour les startups, serait souhaitable de même que l’enseignement dès le plus jeune âge des problématiques fiscales.

Le RJCCQ a également proposé de mieux faire connaître les défis des jeunes femmes entrepreneures et de mettre davantage en valeur celles qui réussissent dans des secteurs pourtant traditionnellement dominés par les hommes.

Auprès de Madame Dominique Anglade, ministre de l’économie, de la science et de l’innovation, le RJCCQ a suggéré de mettre en place un accompagnement de la reprise d’entreprises par les jeunes québécois au moment où de nombreux départs à la retraite créent de belles opportunités. Le RJCCQ a aussi souhaité un réel allègement règlementaire, notamment pour les startups. La ministre a d’ailleurs encouragé les jeunes entrepreneurs à répondre à son questionnaire en ligne sur sa stratégie numérique destinée notamment à favoriser l’innovation.

Le Regroupement a demandé à Monsieur André Fortin, adjoint parlementaire du ministre des finances, de démocratiser le processus de pré-consultations budgétaires en incluant davantage les citoyens.

Internationalisation des entreprises

Le RJCCQ a insisté sur la nécessité de raccourcir les délais de traitement des demandes d’aide à l’exportation. De même, il convient de changer les mentalités entrepreneuriales pour que l’export devienne un réflexe dès le démarrage des entreprises. Le gouvernement pourrait ensuite mieux soutenir les jeunes entreprises qui souhaitent partir à la conquête des marchés étrangers.

Le RJCCQ, accompagné de la Jeune chambre de commerce du Québec, a également eu un excellent échange avec une délégation de Jeunes parlementaires francophones issus d’Europe et d’Afrique (Belgique, Sénégal, Bulgarie, Madagascar). Les représentants de l ‘assemblée parlementaire de la francophonie ont été impressionnés par l’organisation et les actions de la relève d’affaires au Québec.

Le RJCCQ entend justement poursuivre ce dialogue constructif avec le gouvernement du Québec afin de permettre à cette relève d’affaires de continuer à se développer et à prospérer.

À propos du RJCCQ :
Depuis maintenant 24 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce (RJCCQ) soutient un réseau de 37 jeunes chambres de commerce et d’ailes jeunesse à travers le Québec, représentant plus de 10. 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs âgés de 18 à 40 ans. www.rjccq.com, www.facebook.com/rjccq

-30-

Renseignements :
Marc-Olivier Fritsch
Directeur des communications et des Affaires publiques
Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ)
T/F: 514.933.7595 #2 / C: 438. 868. 7595
Mofritsch@rjccq.com / www.rjccq.com

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur LinkdIn
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Nous joindre 

Infolettre

Contact

1100-555 René-Lévesque Ouest, 11e étage,

Montréal (Québec) H2Z 1B1

 (514) 933-7595

 info@rjccq.com

©2018 Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec - RJCCQ