La santé mentale des entrepreneurs : des résultats troublants !

31.01.2018

31 janvier 2018

 

Montréal, le 31 janvier 2018 – La détresse psychologique, la dépression et l’épuisement professionnel affectent aussi les entrepreneurs. En fait, un niveau élevé de détresse psychologique a été identifié parmi 71,5% des entrepreneurs ayant répondu à une enquête sur la question.

 

De plus, 11,1% des répondants à cette enquête souffrent de symptôme de dépression modérée et 6,6% de dépression sévère. Cela peut paraître élevé puisque, à titre indicatif, 12,2% de la population québécoise souffre d’un épisode dépressif au cours de sa vie.

Plusieurs facteurs apparaissent comme pouvant être déclencheurs de détresse : 43% des entrepreneurs interrogés travaillent plus de 50 heures par semaine et seulement 31% prennent plus de deux semaines de vacance par année. Les individus qui sont entrepreneurs depuis moins de 5 ans sont plus susceptibles que les autres de vivre de la détresse psychologique. On remarque aussi que les problèmes de conciliation travail – famille génèrent des difficultés qu’il faut prendre en compte.

 

« Cette étude met en lumière un aspect trop peu connu de l’entrepreneuriat. Cette enquête repose sur un sondage ayant rejoint des répondants de tous les âges, œuvrant dans des secteurs d’activités variés et comptant 48% d’hommes et 52% de femmes », explique Monsef Derraji, président directeur général du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) qui a souvent attiré l’attention sur la question de la détresse psychologique des jeunes entrepreneurs.

 

L’étude, publiée aujourd’hui, met de l’avant la nécessité de briser l’isolement des entrepreneurs. Cela peut se faire en sensibilisant les entrepreneurs eux-mêmes, ainsi que les intervenants agissant auprès d’eux, afin qu’ils reconnaissent les symptômes de détresse psychologique et ainsi prévenir les cas graves de dépression ou de burnout. De même, la possibilité de parler à quelqu’un, comme un mentor ou un professionnel de la santé, représente une voie naturelle pour sortir d’un état de détresse.

« Il est temps de prendre au sérieux une telle problématique et tenter d’y apporter des solutions. En réalisant un sondage de grande envergure, le RJCCQ fait œuvre de pionnier afin de documenter ce phénomène », conclut M. Derraji.

 

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter l’entièreté de l’enquête « Une face cachée de l’entrepreneuriat au Québec : la détresse psychologique chez les entrepreneurs » à l’adresse suivante : rjccq.com/etude-detresse-psychologique/

 

                                                                      -30-

 

À propos du RJCCQ :

 

Depuis 25 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) soutient un réseau de 40 jeunes chambres de commerce et ailes jeunesse à travers le Québec, représentant plus de 10 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs, âgés de 18 à 40 ans et compte parmi ses rangs douze organisations issues des communautés culturelles. Pour plus d’information, visitez rjccq.com ou la page Facebook.

 

Renseignements :

 

Dina Berrada
Chargée de projets communications
Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ)
T/F : 514 933-7595 #3 / C : 438 868-7595 | communication@rjccq.com | www.rjccq.com

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur LinkdIn
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Nous joindre 

Infolettre

Contact

1100-555 René-Lévesque Ouest, 11e étage,

Montréal (Québec) H2Z 1B1

 (514) 933-7595

 info@rjccq.com

©2018 Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec - RJCCQ