Le RJCCQ salue les efforts pour l’innovation et la formation de la main d’œuvre du budget fédéral 2017-2018

22.03.2017

Montréal, le 22 Mars 2017 – Le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) se réjouit des investissements annoncés aujourd’hui par M. Bill Morneau, ministre des Finances, dans le cadre du budget 2017-2018 du Canada, en faveur de l’innovation (527M$) et de la formation de la main d’œuvre (753 M$).

Monsef Derraji, président-directeur général du RJCCQ souligne en effet que : « depuis plusieurs mois déjà, le RJCCQ appelle à encourager davantage l’innovation, en garantissant notamment un réel accès aux marchés publics pour les jeunes entreprises innovantes. Les mesures annoncées pour la formation de la main d’œuvre vont également dans le sens de nos demandes à accompagner le développement du capital humain et à mieux préparer les jeunes québécois aux évolutions technologiques, pour contribuer notamment au formidable essor de l’écosystème des startups au Québec et à travers le Canada ».

Innovation – Le RJCCQ salue en particulier la création d’un guichet unique pour favoriser l’innovation et les super grappes, notamment pour les secteurs de la fabrication de pointe, l’agroalimentaire, les technologies propres, les industries numériques, les sciences biologiques et de la santé et les ressources propres. Il serait souhaitable également d’encourager davantage la création d’accélérateurs et d’incubateurs pour asseoir la base nécessaire au développement de l’écosystème entrepreneurial dans toutes les régions et pas uniquement dans les grands centres urbains.

Formation de la main d’œuvre – Le RJCCQ avait déjà eu l’occasion de souligner que la main d’œuvre devait mieux correspondre aux besoins des employeurs. Il convient ainsi de former les futurs travailleurs dès le plus jeune âge pour qu’ils soient multifonctionnels, notamment en possession de sérieuses connaissances des nouvelles technologies de l’information. Les formations continues devraient aussi inclure la promotion de la culture entrepreneuriale. Enfin, il faudrait accompagner les jeunes dirigeants de startups pour qu’ils intègrent plus facilement des stagiaires et des travailleurs inexpérimentés. Sans oublier un accompagnement des entrepreneurs en région pour qu’ils aient une chance de conserver les immigrants qualifiés.

En revanche, le RJCCQ regrette qu’aucune échéance n’ait été fixée pour le retour à l’équilibre budgétaire. Avec un déficit de 28,5 milliards $, cela crée un environnement d’affaires anxiogène pour les milieux économiques.

À propos du RJCCQ :

Depuis maintenant 25 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce (RJCCQ) soutient un réseau de 40 jeunes chambres de commerce et d’ailes jeunesse à travers le Québec, représentant plus de 10 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs âgés de 18 à 40 ans. gp.rjccq.com, www.rjccq.com, Facebook

-30-

Renseignements :

Marc-Olivier Fritsch

Directeur des communications et des Affaires publiques

Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ)

T/F: 514.933.7595 #2 / C: 438. 868. 7595 / Mofritsch@rjccq.com

 

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur LinkdIn
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Nous joindre 

Infolettre

Contact

1100-555 René-Lévesque Ouest, 11e étage,

Montréal (Québec) H2Z 1B1

 (514) 933-7595

 info@rjccq.com

©2018 Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec - RJCCQ