La relève d’affaires au cœur d’un plan d’action prometteur

23.03.2018

 

 

 

 

 

Montréal, le 23 mars 2018 – Le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) salue l’annonce officielle du Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat (PAGE) qui a été dévoilé aujourd’hui à Lévis en présence de Madame Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie de la Science et de l’Innovation, et ministre responsable de la Stratégie numérique et Monsieur Stéphane Billette, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional.

En effet, le RJCCQ se réjouit de voir apparaitre dans le PAGE plusieurs recommandations qui ont été émises lors du Forum économique de la relève d’affaires, édition 2017.  En effet, ce rassemblement a permis à la relève d’affaires de se réunir pour discuter des enjeux qui touchent l’avenir de l’entrepreneuriat au Québec. À l’issue d’une longue journée de débats, le RJCCQ a fait parvenir au Gouvernement l’essentiel des idées évoquées, des enjeux soulevés afin de l’alimenter dans l’élaboration dudit PAGE.

Monsieur Monsef Derraji, président directeur général du RJCCQ constate avec satisfaction que « plusieurs propositions qui ont émanées du FERA 2017 font parfaitement écho aux mesures contenues dans le PAGE et traduisent un nombre très appréciable d’ingrédients de développement et de soutien à la consolidation d’un écosystème entrepreneurial sain et dynamique porté par des forces vives. »

 

  • Les forces vives de l’entrepreneuriat québécois :

 

Le RJCCQ ne peut que souligner la pertinence de susciter et d’accompagner la sensibilisation et l’éducation à l’entrepreneuriat proposé par le PAGE. Bien des jeunes ne sont pas pleinement conscients du formidable potentiel qu’ils constituent pour le développement économique de la province. D’autres se lancent dans l’entrepreneuriat sans connaitre les leviers mis à leur disposition.

L’axe 1 du Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat (PAGE) permettra sans aucun doute de répondre adéquatement aux défis de démarrage mais surtout de croissance auxquels font face, notamment les startups. Le RJCCQ a entendu s’attaquer à cette problématique dès 2016 et considère que le financement de 79.4 millions de dollars est un excellent investissement afin de renforcer la résilience des jeunes entreprises et entrepreneurs (es) sur la durée.

 

  • Un tissu entrepreneurial résilient :

 

Le RJCCQ encourage le gouvernement à avoir également le regard tourné vers les régions. Ces dernières sont le réceptacle d’un écosystème qui a besoin d’être véritablement soutenu dans toutes ses composantes, à savoir les jeunes femmes, les jeunes hommes et les jeunes québécois issus de la diversité. En conséquence, le RJCCQ est également satisfait de l’investissement de 33.7 millions de dollars consacré à mettre en valeur toutes les composantes de l’écosystème entrepreneurial.

À cet égard, Monsieur Derraji a rappelé que lors du FERA 2017 « une forte recommandation revenait de manière transversale sur l’ensemble des ateliers organisés. Il est clair qu’un milieu entrepreneurial riche est celui qui se nourrit de la diversité des profils de la relève qui le compose. Cela inclut bien entendu les minorités, les femmes mais aussi les créatifs, les universitaires et bien d’autres acteurs encore ».

Par ailleurs, et en ce qui concerne l’axe qui ouvre accès à différentes sources de financement, de la création au transfert, il s’agit d’une excellente approche que le RJCCQ ne peut qu’applaudir. Il est, en effet, sage que d’inclure les jeunes entrepreneurs dans la mise en œuvre d’un plan dont le Québec est tributaire pour l’avenir de son économie.

Enfin, l’axe 3 du PAGE tient compte de cette nouvelle vague de startup qui déferle sur la province et qui implique un large bassin de jeunes entrepreneurs (es) innovants tournés vers les nouvelles tendances technologiques et les nouveaux modèles d’affaires. La manne de 4.7 millions de dollars pour les soutenir et les valoriser est, certes, un bon début.

En somme, le Plan d’action gouvernemental à l’entrepreneuriat représente une véritable bouffée d’oxygène pour les jeunes entrepreneurs et ne peut qu’être un incitatif pour encourager et sensibiliser davantage de jeunes à considérer la voie entrepreneuriale dans leur cheminement de carrières respectives. Le RJCCQ réitère toute l’importance du PAGE pour les entrepreneurs et entend rester alerte et à l’écoute des enjeux et besoins de la relève d’affaires. Il se dit prêt à collaborer avec les ministères concernés pour le mettre en application.

 

À propos du RJCCQ : 

À l’aune de ses 26 années d’existence, le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) soutient un réseau de 40 jeunes chambres de commerce et ailes jeunesse à travers le Québec, représentant plus de 10 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs, âgés de 18 à 40 ans et compte parmi ses rangs douze organisations issues des communautés culturelles. Pour plus d’informations, visitez rjccq.com ou la page Facebook.

 

    -30-

 

Renseignements :

Dina Berrada

Chargée de projets communications
Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ)
T/F:514 933-7595 #3/C:438 868-7595 | communication@rjccq.com | www.rjccq.com

 

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur LinkdIn
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Nous joindre 

Infolettre

Contact

1100-555 René-Lévesque Ouest, 11e étage,

Montréal (Québec) H2Z 1B1

 (514) 933-7595

 info@rjccq.com

©2018 Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec - RJCCQ