Une Stratégie nationale de la Main d’œuvre ambitieuse et attendue.

23.05.2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montréal, le 22 mai 2018 – Aujourd’hui, le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) était présent au dévoilement de la Stratégie nationale de la Main d’œuvre présenté par M. François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale qui résulte d’une vision concertée de l’ensemble des partenaires du marché du travail dont le RJCCQ fait partie en qualité de représentant du patronat.

 

Les problématiques au cœur du marché de l’Emploi :

 

Lors du Rendez-vous de la main d’œuvre qui s’est déroulé le 5 décembre 2017, le RJCCQ a eu l’occasion de mettre en avant sa position face aux problématiques nombreuses et complexes qui continuent à exister, notamment sous l’angle de l’adéquation formation-emploi.

 

En effet, pour M. Monsef Derraji, président directeur général du RJCCQ, les mesures qui ont été dévoilées aujourd’hui sont prometteuses et constituent des pistes de travail nécessaires. En effet, « la situation de la pénurie de la main d’œuvre est critique et menace le développement économique du Québec, de ses entreprises et de sa population active. Pour mieux appréhender les enjeux, encore faudrait-il que les parties consentent à aborder les problèmes de manière systémique ; en tenant compte de la dynamique des relations et de l’importance de chaque acteur du système »

 

C’est donc sans surprise que le RJCCQ salue la valorisation et l’intégration de différents programmes qui répondent aux besoins spécifiques des régions mais aussi à ceux de populations en difficultés (femmes, handicapés, premières nations). Par ailleurs, une approche sage et concertée d’attrait de travailleuses et travailleurs qualifiés, jumelée à la rétention des étudiants étrangers est un véritable signal positif qui est aujourd’hui lancé. Ce dernier élément est significatif puisque l’on sait que le Québec ne parvient à retenir que 25% de ses diplômés. Le RJCCQ ne cessera donc de souligner l’importance de l’immigration pour le développement économique du Québec.

 

Un nouveau monde et de nouveaux défis :

 

L’un des défis majeurs du marché du travail est celui de la capacité des entreprises à proposer un environnement qui embrasse le numérique et une connectivité constante. Le RJCCQ s’apprête à lancer une étude intitulée « Soutenir la croissance des startups : adéquation emploi-formation, attraction et rétention des talents et soutien à l’entrepreneuriat » qui s’attarde sur les besoins des startups en lien avec la main d’œuvre et le support dont elles auraient besoin.

 

Il est clair que les startups souffrent considérablement du manque de main d’œuvre qualifiée. Il est également évident que celles-ci constituent le moteur de développement du Québec qu’il ne faut en aucun cas négliger ! Plusieurs recommandations et pistes de solutions y ont été émises, lesquelles fort heureusement, reprennent bon nombre des idées aujourd’hui dévoilées mais davantage encore. Le RJCCQ salue notamment les mesures qui valorisent la formation professionnelle, mais aussi celles qui prévoient le développement d’une offre d’alternance entre travail et étude, et pourquoi pas évoluer vers une forme d’enseignement dual à l’image du modèle allemand ?

 

Dans un monde de plus en plus connecté et qui évolue, certains qualifient la Génération actuelle, la génération Z, de Génération C pour communication, créativité et connectivité. Ils constituent un véritable capital humain pour l’invention de nouvelles techniques et de nouvelles méthodes de travail, il est bien entendu essentiel pour chaque entreprise de pouvoir les retenir. « L’engagement du RJCCQ en faveur des mesures de conciliation travail-famille est l’indice de l’approbation des mesures liées à l’adaptation des milieux du travail » a finalement souligné M. Derraji.

 

Pour lire l’étude « Soutenir la croissance des startups : adéquation emploi-formation, attraction et rétention des talents et soutien à l’entrepreneuriat », faites en la demande en cliquant ici.

 

À propos du RJCCQ

 

Depuis 26 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) soutient un réseau de 40 jeunes chambres de commerce et ailes jeunesse à travers le Québec, représentant plus de 10 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs, âgés de 18 à 40 ans et compte parmi ses rangs douze organisations issues des communautés culturelles.

 

                                                                      -30-

 

Source

 

Dina Berrada
Chargée de projets, communications
communication@rjccq.com
514-933-7595 poste 2

 

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur LinkdIn
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Nous joindre 

Infolettre

Contact

1100-555 René-Lévesque Ouest, 11e étage,

Montréal (Québec) H2Z 1B1

 (514) 933-7595

 info@rjccq.com

©2018 Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec - RJCCQ