La relève d’affaires demande plus d’opportunités pour réussir aux partis politiques, révèle un sondage

10.09.2018

 

Montréal, le 10 septembre 2018 – Les jeunes professionnels et entrepreneurs qui composent la relève d’affaires du Québec veulent voir les partis politiques se concentrer sur les emplois du futur, l’innovation et les ententes commerciales afin de créer un climat de compétitivité commercial, révèle un nouveau sondage Léger au nom du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ).

 

Dans le cadre du début de la campagne électorale provinciale, le RJCCQ a consulté les jeunes professionnels âgés entre 18 et 40 ans afin de mieux identifier leurs préoccupations et mettre en avant les enjeux auxquels ils seront particulièrement attentifs au cours de la période électorale.

 

L’une des plus grandes préoccupations de la relève d’affaires tourne autour des négociations sur l’ALÉNA. En effet, 80% des répondants affirment leur inquiétude face à cet enjeu. Une préoccupation palpable qui découle sans aucun doute de l’incertitude qui plane sur l’avenir de nos relations avec un partenaire majeur du Canada et du Québec.

 

« L’importance des accords comme l’ALÉNA est de permettre aux entreprises de toutes tailles, incluant les start-ups et les PME de partout au Québec, d’exporter rapidement vers l’international et de faire rayonner notre savoir-faire. L’incertitude qui plane actuellement sur les négociations mine la confiance de la relève d’affaires et est nocive pour le climat d’investissement. Même s’il s’agit d’un dossier fédéral, il est clair que nos membres s’attendent à ce que le prochain gouvernement du Québec soit actif sur ce dossier », a déclaré M. Guillaum Dubreuil, porte-parole du RJCCQ.

 

Le dossier de l’ALÉNA se rajoute aux enjeux fondamentaux identifiés par la relève d’affaires, tels que la question des métiers du futur (90%), de l’innovation (95%), de la pénurie de main d’œuvre (88%), et la question de la formation professionnelle (86%).

 

À l’instar du reste de la population, les membres du RJCCQ considèrent aussi que la santé (58%), la lourdeur administrative (40%), le système d’éducation (37%), et le taux de taxation et d’imposition (37%) doivent être les enjeux adressés lors de cette campagne électorale.

 

Le sondage a été effectué auprès d’un échantillon de la population âgée entre 18 et 40 ans entre le 13 juillet et le 8 août 2018. Le sondage a recueilli une représentativité quasi-paritaire (49% de femmes et 51% d’hommes) de la provenance des réponses avec un profil des membres du RJCCQ majoritairement constitué de professionnels, gestionnaires et entrepreneurs.

 

-30-
 

 

 

 

 

À propos du RJCCQ : 

 

Depuis 26 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) soutient un réseau de 40 jeunes chambres de commerce et ailes jeunesse à travers le Québec, représentant plus de 10 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs, âgés de 18 à 40 ans et compte parmi ses rangs douze organisations issues des communautés culturelles.

 

Renseignements et demandes d’entrevues :

 

Dina Berrada

Chargée de projets communications

Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ)

C:438 868-7595 | communication@rjccq.com | www.rjccq.com

 

 

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur LinkdIn
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Nous joindre 

Infolettre

Contact

1100-555 René-Lévesque Ouest, 11e étage,

Montréal (Québec) H2Z 1B1

 (514) 933-7595

 info@rjccq.com

©2018 Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec - RJCCQ