Coupe provinciale des start-up 2018 : les candidats enfin connus !

03.11.2018

 

Montréal, le 2 novembre 2018 – C’est à Montréal, dans l’enceinte de l’École des Entrepreneurs du Québec, que la tournée provinciale de la Caravane régionale de l’entrepreneuriat (CRE) a officiellement pris fin. L’identité de l’ensemble des 12 finalistes en provenance de toutes les régions en lice est dorénavant connue. Ces derniers se disputeront la Coupe provinciale des start-up, afin de s’assurer une place à la compétition mondiale – Get In the Ring qui se tiendra en 2019.

 

À l’instar des étapes précédentes, ce quatrième et ultime arrêt, organisé par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec en collaboration avec plusieurs jeunes chambres de commerce issues de la diversité et membres du RJCCQ, s’est ouvert par un cocktail de réseautage qui a rassemblé des dignitaires, notamment Mme Popeanu, vice-présidente du Comité exécutif à la Ville de Montréal, responsable de l'habitation, la gestion et la planification immobilière et de la diversité montréalaise, de M. Monsef Derraji, député de Nelligan, des partenaires, ainsi que des dirigeants d’entreprises et des jeunes professionnels de l’île.

 

Si les participants ne sont pas nécessairement issus de la diversité, les mentors qui les ont encadrés et guidés dans leur réflexion, sont eux des figures emblématiques parfaitement rôdées aux affaires et fiers de leur appartenance culturelle.

 

Mme Marie Michèle Lemay, directrice générale par intérim a déclaré que « l’initiative de la Caravane est un bel exemple d’efforts concertés de la communauté d’affaires. Elle met en évidence la contribution inestimable de la diversité à l’écosystème entrepreneurial montréalais et cela s’est traduit notamment dans le choix des collaborateurs et mentors liés au projet. »

 

 La CRE : maillon de la chaîne de pérennité de l’entrepreneuriat montréalais

 

Le dévoilement du Portrait du dynamisme entrepreneurial émis par la Ville de Montréal est vecteur de nouvelles positives en ce qui concerne l’ancrage de la culture entrepreneuriale dans la métropole montréalaise. En effet, ledit rapport annonce un taux de 46% quant à l’intention des femmes de se lancer en affaires, ainsi qu’un seuil de 38% dépassé en ce qui concerne le passage de l’idée à l’action chez les jeunes. Enfin, on enregistrerait un taux de 34% d’immigrants, déterminés à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale et à créer leurs propres emplois.

 

Le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec est conscient que la sensibilisation à l’entrepreneuriat est un enjeu qui a d’ores et déjà commencé à trouver des solutions, qu’il faut consolider grâce à un travail concerté de l’ensemble des acteurs de l’écosystème entrepreneurial. À cet égard, Mme Valérie Plante a déclaré que « La CRE est  une excellente initiative pour la relève entrepreneuriale. Comme le démontre le Portrait du dynamisme entrepreneurial, Montréal est une pépinière pour l’entrepreneuriat. De plus, 33% des fondateurs d’entreprises à Montréal sont issus de l’immigration, soit le 2e plus haut taux en Amérique du Nord après Silicon Valley. Pour accélérer l’élan entrepreneurial de la métropole, nous avons adopté une ambitieuse Stratégie de développement économique et un Plan d’action en entrepreneuriat qui ciblent, entre autres, l'entrepreneuriat chez les jeunes, les femmes, les communautés autochtones et les entrepreneurs issus de la diversité. »

 

Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que la phase de croissance continue d’être un défi auquel il faudrait s’attarder afin de pérenniser les efforts consentis en direction du démarrage et prédémarrage d’entreprises. C’est dans ce contexte que s’inscrit la volonté du RJCCQ de marquer un arrêt dans chaque grande région du Québec et spécifiquement, dans la métropole dans le cadre de la CRE.

 

En effet, il s’est avéré que lors de ces deux journées qui ont composé cet arrêt, la grande majorité des jeunes pousses ayant pris part aux séances de formation, de réflexion et de recherches de pistes de solutions, se démarquent par le caractère innovant de leurs projets d’affaires.

 

À l’issue de quatre arrêts de la CRE, trois grandes problématiques de croissance ressurgissent comme des facteurs de frein à la croissance. Il s’agit, en l’occurrence, d’une part de la commercialisation et mise en valeur des biens, produits et services, d’autre part de l’accès à un financement adéquat, compatible avec leurs modèles d’affaires et enfin du recrutement d’une main d’œuvre qui, non seulement se fait rare mais qu’il convient de retenir grâce à des incitatifs concurrentiels.

 

Le RJCCQ et la coalition des jeunes chambres culturelles tiennent à féliciter :

 

· Intelligence Industrielle, représentée par Martin Landry, CEO

· Ottomata, représentée par Hugo Laliberté, président

· Stimulation Déjà Vu inc, représentée par Audrey Bernard, fondatrice

 

La prochaine étape mènera la CRE en direction de la Coupe provinciale des Startup prévue le 18 novembre 2018 à Montréal au Bain Mathieu. Nous vous y attendons en grand nombre.

 

Le RJCCQ est très heureux de pouvoir compter sur l’appui du Secrétariat à la jeunesse du Québec (SAJ), Bitfarms, l’ École des entrepreneurs du Québec EEQ, operio, Fondaction, Filaction et l’Ordre des CPA du Québec pour la mise en œuvre de ce projet.

 

 

 

 

À propos du RJCCQ :

 

Depuis 26 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce (RJCCQ) soutient un réseau de 40 jeunes chambres de commerce et d’ailes jeunesse membre à travers le Québec, représentant plus de 10 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs âgés de 18 à 40 ans. Pour plus d’informations, visitez le site internet rjccq.com ou la page Facebook. Pour en savoir davantage sur la Caravane Régionale de l’Entrepreneuriat, consultez notre site internet au www.cre.rjccq.com ou notre page facebook.

 

À propos de la Coalition de chambres issues de la diversité :


La Coalition de chambres issues de la diversité pour la CRE 2018 à Montréal est formée du REPAF-Réseau des Entrepreneurs et Professionnels Africains , de la JCTQ - Jeune Chambre Tunisienne du Québec , de la

CCLAQ - Chambre de commerce latino-américaine du Québec,

de Canadian Association of Turkish Professionals l’Association canadienne des professionnels turcs et YCPA - Young Chinese Professionals Association l’Association des jeunes professionnels chinois.

 

-30-

 

Renseignements :

 

Dina Berrada
Chargée de projets communications

Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ)

T/F:514 933-7595 #2/C:438 868-7595 | communication@rjccq.com | www.rjccq.com

 

 

 

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur LinkdIn
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Nous joindre 

Infolettre

Contact

1100-555 René-Lévesque Ouest, 11e étage,

Montréal (Québec) H2Z 1B1

 (514) 933-7595

 info@rjccq.com

©2018 Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec - RJCCQ